Judo, karaté, aïkido, krav maga et bien d’autres… Fédérations, écoles, clubs… Que choisir ?!

trouve-ton%20-art-martial[2] « Comment choisir un art martial ? »

 

Passer tout de suite à la deuxième partie.

 

Un lecteur m’a récemment fait connaître un article intitulé « Comment choisir un art martial ». http://fr.wikihow.com/choisir-un-art-martial Après en avoir lu le contenu je ne peux m’empêcher de vous proposer ma propre version, vous faisant part de ce qui pour moi est réellement important lorsqu’on souhaite « choisir un art martial ». Ce dossier vous sera présenté en plusieurs fois, d’une part pour permettre une lecture plus aisée, d’autre part car je n’ai pas le temps de faire mieux… Mes lecteurs habitués ne seront pas surpris de me trouver guère en accord avec le dossier paru sur WikiHow qui, pour moi, est un fatras de mauvais conseils. En tout cas bonne lecture à tous, j’attends vos questions, remarques et commentaires !


Budget et Projet relatif à un art martial

A l’heure actuelle les arts martiaux poussent comme des champignons, c’est le cas de le dire… Quiconque souhaitant se lancer dans l’un d’eux se retrouvera donc face à un éventail de choix très large. Alors comment faire son choix et sur quels critères se baser ? Début de réponse avec mon humble avis sur la question : Quel budget investir ? La qualité n’a pas de prix La question de l’argent même si on ne peut y échapper en fonction de ses moyens peut vite devenir une question piège. Si vous trouvez quelque chose de bien et pas cher tant mieux, mais si cela passe par un prix élevé il vaut mieux soit payer soit ne rien faire du tout plutôt que de se diriger vers une pratique inintéressante par soucis d’économie. Attention : Ne pas se laisser aveugler par un écran de fumée car les escrocs du monde martial sont légions. Quel est votre projet ? C’est la question fondamentale, bien plus encore que la question du budget à investir. Pratiquer un art martial implique dans son but le plus élevé un travail sur soi. Vaste programme ! Puisque le sujet est à la fois vaste et compliqué il va de soi qu’un guide compétent va vous être nécessaire et c’est là que tout commence : le meilleur ou comme souvent le pire (malheureusement) ! Comment reconnaître le meilleur du pire ? Un art martial présente tout d’abord certains aspects facilement reconnaissables : 1.une attention particulière sur l’étiquette, 2 une hiérarchie effective, 3.des valeurs véhiculées dans les faits et non pas que sur le papier comme c’est si souvent le cas. Le problème vient du fait que cet aspect de la pratique est mis en avant de partout, pour toutes les disciplines afin de faire leur promotion. Mais il s’agit bien souvent d’une arnaque ! Car une fois lancé de multiples voies vous sont proposées, aucune ne correspondant pour autant à une « voie » sérieuse d’art martial. Sans parler de ceux qui se retrouvent dans les pratiques de musculation pour se la péter plus qu’autre chose, « cuisses abdos-fessiers » et tout le reste… ou encore de quelques sortes de « combat zumba »… Apologie de la gesticulation en musique pour ne pas s’ennuyer, de la musculation pour confondre efficacité et bodybuilding, de la fanfaronnade en public lors d’une manifestation locale jusqu’aux JO… Pour reprendre un exemple exotique on est loin de l’image répandue du petit maître spirituellement riche d’années d’ascèse sans concessions, dans la discrétion et l’humilité loin des applaudissements ou des flatteries inutiles ! (qui malgré son vieil âge et son insuffisance physique ferait plier n’importe quel jeune brute qui se la joue un peu trop…)

Conclusion

L’art martial n’a d’autre but que le travail sur soi il faut alors bien choisir… Soit une pratique véritablement conforme à ce qui existait au Japon d’antan et qui n’existe plus que dans des écoles privées aujourd’hui soit dans un schéma plus grand public en essayant d’évaluer les groupes qui échappent aux jougs des ministères (malheureusement ils sont rares) afin de ne pas être la victime de responsables qui parfois n’hésites pas à exploiter la naïveté des gens à des fins purement mercantiles – voir le dossier Francis D__dier par exemple – et qui sont à fuir et à fuir encore donc. D’où mon avertissement du paragraphe précédent : « Attention à ne pas se laisser aveugler par un écran de fumée car les escrocs du monde martial sont légions ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s