Yoseikan budo ou la voie de … garage !

Du mix-martial-art-self-defense à la sauce Mochizuki

C’est Hiroo Mochizuki, fils de Minoru Mochizuki, qui est à l’origine du Yoseikan Budo en France.

 

mchizuki_hiroo 1

Et c’est quoi, le Yoseikan Budo?

C’est : du karaté, du judo, de l’aikido, du ju-jitsu, du iaijutsu, etc.

Dans quelles proportions ?

La recette est si élaborée qu’elle doit être planquée quelque part dans un coffre au Panama

Un effort inutile, car Hiroo Mochizuki n’est maître dans aucune de ces disciplines, hormis peut-être dans l’art du bricolage.

Aujourd’hui, il prétend encore le contraire .

Demandez-lui alors de répondre à la question que lui avait posée Tamura (grand maître d’aïkido) lors d’une réunion pour s’entendre sur une méthode d’aïkido  :

Tamura lui dit : « j’ai vu votre père sur un tapis, mais vous jamais… »
Mochizuki répond : « C’est vrai il y en a qu’un qui fait de l’aïkido en France c’est vous : moi je fais ce que faisait mon père, du yoseikan… »

(tirée de l’article édifiant de nos confrères de  Martialartsscams )

Tiendrait-il les mêmes propos aujourd’hui ?

A lui de nous répondre.

Allo, je suis bien au karaté ? Non, madame, vous êtes au yoseikan budo !

« Héritier de savoir de plusieurs générations d’experts en arts martiaux, a reçu de son père – Maître Minoru Mochizuki – la base de son savoir en Aïkido (8ème dan), Ju-Jitsu (8ème dan), Iaïdo (7ème dan), Judo (3ème dan). »

Le patrimoine génétique, ça a du bon !

Que les gens sont crédules de croire qu’un individu a pu acquérir autant de grades dans autant de disciplines avec autant de talents en 30 ans seulement (en étant indulgent) !

Miles Davis jouait très bien de la trompette, il n’aurait sans doute jamais été connu si il avait choisi la guitare.

Ce n’est pas le cas d’Hiroo, surdoué dans toutes les disciplines, surtout celles qu’il n’a jamais pratiquées !

Si le Yoseikan Budo existe encore aujourd’hui, c’est donc bien grâce à  la naïveté des gens.

montage_yoseikan_budo 1

Et à l’exploitation honteuse d’arts martiaux véritables, que sont le judo, le karaté, et l’aïkido par exemple.

On aura au moins compris que le yoseikan budo ratisse large (surtout sur le net) dans sa quête de recrutement d’âmes égarées.

Inutile alors de se poser la question :

Peut-on pratiquer plusieurs arts martiaux et « exceller » dans chacun d’eux ?

Nous répondrons que non bien évidemment, on ne peut pas être bon dans tous les domaines.

Faut-il pour autant avaler les bobards d’Hiroo Mochizuki, le samouraï ?!

Non plus.

Le Yoseikan Budo n’est ni plus ni moins qu’une voie de garage, … voir une arnaque !

Qu’on se le tienne pour dit !

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s