A Sotchi, pas de chichi !

Ou le scandale d’une arnaque au sommet de l’Etat russe ?

 

anneaux-olympiques

« Plus vite, plus haut, plus fort …

… la devise olympique s’applique aussi bien aux performances des skieurs qu’au budget des Jeux d’hiver organisés à Sotchi. Pour M. Vladimir Poutine, il s’agit à la fois de célébrer l’identité nationale et de réaffirmer la puissance de l’Etat dans le Caucase du Nord. » ( source:  article Guillaume Pitron, Le Monde diplomatique, février 2014)

Selon plusieurs médias (Libération, L’équipe, site Eurosport, etc), l’etat russe aurait été au cœur d’un système de dopage pendant les JO de Sotchi.

« Des dizaines d’athlètes russes aux Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi, y compris au moins 15 médaillés, faisaient partie d’un vaste programme de dopage d’Etat, méticuleusement planifié pour assurer la domination des Jeux », selon l’ex directeur du laboratoire antidopage de Moscou, le docteur Grigory Rodchenkov.

L’aveu du Dr. Rodchenkov et la mort inattendue de ses collaborateurs…

jo-sotchi-reporters-sans-frontieres

Ce docteur a avoué au « New York Times » avoir « développé un cocktail de trois médicaments de substances interdites qu’il a mélangé avec de l’alcool et aurait ainsi fourni des dizaines d’athlètes russes, contribuant ainsi à faciliter l’un des plus élaborés stratagèmes de l’histoire du dopage dans le sport. »

Dr. Rodchenkov’sLe Dr Rodchenkov

Grigory Rodchenkov est aujourd’hui en exil à Los Angeles. Curieusement,  deux de ses collaborateurs ont trouvé la mort  peu de temps après que l’Agence Mondiale Antidopage ait publié un rapport de 323 pages accablant entraîneurs, formateurs, médecins et plus inquiétant les autorités russes.

Un trou dans le mur pour échanger les échantillons contaminés !

Le docteur Rodchenkov nous dit que chaque nuit, un responsable du ministère des sports lui envoyait une liste d’athlètes dont les échantillons devaient être échangés.

Un collègue stationné à côté de la salle de prélèvement était chargé de faire passer les échantillons « propres » à travers un trou dans le mur adjacent.

trou dans le mur sotchi

« Pour étayer ces accusations, M. Rodchenkov a fourni au New York Times des échanges de courriers électroniques avec le ministère russe des Sports dans lequel sont mentionnés les athlètes profitant de ce programme… » puis  » dans les six mois qui ont précédé les JO de Sotchi, M. Rodchenkov affirme avoir rencontré le vice-ministre des Sports Yuri Nagornykh au moins une fois par semaine dans les bureaux du ministère pour évoquer le programme de dopage » (voir article eurosport)

Aux Jeux Olympiques de Sotchi, les athlètes russes remporteront  33 médailles  dont 13 médailles d’or, soit 10 de plus que lors des Jeux olympiques d’hiver précédents.

L’Etat russe n’y voit qu’un bilan positif…

fleurus-actu-news33-575x311

Interrogé sur la question d’un éventuel dopage de leurs athlètes, les russes ont fait savoir par l’intermédiaire de leur ministre des Sports, Vitali Moutko que «Ce sont les réflexions d’un homme qui a été lui-même accusé. Un homme vexé peut raconter n’importe quoi».

«Calomnies d’un transfuge», a commenté de son côté le porte-parole du Kremlin, Dimitri Peskov.

« C’est qu’après ses bons et loyaux services, Grigory Rodchenko a été limogé fin 2015, quand un rapport de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) l’a placé au cœur d’un système de dopage et de corruption sponsorisé par l’État russe. » ( voir article Libération)

Le Comité International Olympique a réagi face aux dernières révélations de Rodchenkov en faisant part de « son inquiétude«  et a demandé à l’Agence Mondiale Antidopage de mener à nouveau une enquête.

Pour autant, cela ne réglera pas le problème du dopage dans le sport.

Alors…

Légaliser le dopage : la solution aux problèmes qu’il pose ?

dopage

Pourquoi pas ? Puisque la compétition sans dopage semble inévitable de nos jours, et qu’elle gangrène même les plus hautes sphères de l’Etat, ici, la Russie.

Pour autant, le problème de la santé des sportifs et l’idéologie de la performance ne serait pas réglée.

Si on ajoute le fait que légaliser le dopage profiterait plus encore à ceux qui nous pillent déjà (voir notre article sur le sport business), envisager une telle « réforme » ne sera pas facile si on souhaite satisfaire les 2 camps.

Allez, vive le sport !

Plus d’infos sur la question de la légalisation du dopage…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s